Vous êtes ici : Accueil > MUSEE > ARTS VISUELS > ARTS PLASTIQUES > Un mélange des deux > Claude Monet
Par : CM2
Publié : 4 juillet 2012

Claude Monet


Claude Monet est né à Paris le 14 novembre 1840 au 45 rue Laffitte dans le 9e arrondissement, baptisé sous le nom d’Oscar Claude. De manière précoce, il développe un goût pour le dessin et il suit avec intérêt le cours d’Ochard, un ancien élève de David. Ses premiers dessins sont des caricatures.

En 1857, sa mère décède et il abandonne ses études. Sa tante l’encadre, l’accueille et l’encourage à continuer le dessin. Il vend ses caricatures signées O. Monet chez un commerçant où expose Eugène Boudin, cette rencontre sera déterminante pour sa carrière.

 

En 1861 et 1862, Oscar Claude Monet sert dans l’année en Algérie.

 

En 1862, il se lie d’amitié avec J-Jongkind lors de son séjour à Honfleur.

 

Il se lie également avec le peintre Bazille, le peintre Sisley fréquente aussi l’atelier de Gleyre.

Lors de son premier déplacement au royaume-uni pour fuir la guerre franco allemande de 1870, il avait eu l’occasion d’admirer les œuvres du peintre britannique Turner et avait été impressionné par sa manière de traiter la lumière, notamment dans les oeuvres présentant le brouillard de la Tamise.

La rencontre en 1873 avec le marchand d’art Paul Durand-Ruel qui devient son vendeur attitré et lui verse une rente mensuelle, qui lui permet de sortir de ses déboires financiers.

 

Un de ses modèles Camille Doncieux, deviendra quelques années plus tard son épouse.

 

Elle lui servit plusieurs fois de modèle, notamment pour la dame à la robe verte et femme au jardin.

 

Ils vivent à Vetheuil où Camille décède le 5 septembre 1879, trois ans plus tard Monet loue le pressoir et son clos normand à Giverny, il a exactement 43 ans.

 

C’est en 1872 qu’il avait peint un paysage du havre : impression soleil levant, grâce à ce tableau Paul Durand Ruel lui ouvre les portes du marché américain en 1886.

En 1876, Claude Monet fut l’hôte d’Ernest Hoschedé au château de Rottembourg à Montgeron. Durant ce séjour, l’homme d’affaires belge, qui fut l’un des premiers collectionneurs de toiles impressionnistes, commanda une série de quatre panneaux décoratifs pour sa luxueuse demeure de campagne.

Claude Monet a 35 ans et d’importants problèmes financiers : l’impressionnisme est alors vivement critiqué.
Monet saute sur l’aubaine et s’installe à Montgeron jusqu’au début de 1877.
Monet y réalise « les Dindons », exposé au musée d’Orsay .En arrière-plan, on aperçoit la façade intérieure du château de Rottembourg. Cette toile-ci est l’une des quatre les plus importantes sur lesquelles le peintre travaille pendant plusieurs mois, au cours d’un séjour prolongé au château à l’automne 1876. Il se décide par ailleurs pour les dindons qui animent les pelouses, un coin d’étang et des massifs fleuris, et une scène de sous-bois où il représente Ernest Hoschedé à l’affût, au second plan.

« L’Arrivée à Montgeron », (1876) qui a rejoint une collection privée aux Etats-Unis, montre une locomotive passant en bas du parc du château. Pour la première fois, Monet sp;», (1876) qui a rejoint une collection privée aux&nbsx# Znbspn 18NpErnlection privée aux&nbsx# Znbspn 18NpErnlection privée. La au co-bottom: 0.figpeinideo margin-right: 7.g: - style="text-asspn 18gat: 1#17t-Lazalignont-size: medium;"> 876) qui a rejoint une collection priv&ep://idata.ov /> og.com/2/99/51/96/Claude-Monet---Montgeron/les-dindons-de-monet.jpg" alt="" />« L’Arrivée &is, m-eivée sp;», 876) qui a rejoint une collectioD. og.com/2/92/51/96/Claude-Monet---Montgeron/les-dindons-de-monet.jpg" alt="" />« L’Arrivée &n pnlesp;», (1876) qui a rejoint une collectionont-size: medrStyle1"g> (1876) qui a rejoint une collectioArStyleeacute;e line-height: ns prouvat ung18te; repr&eRuel luinspiraave;ograpy prouvatan class="Charact: rgb(204mbspn.ium;"> 876) qui a rejoint une collection acute; avec J-Jongkind lors de son séjour à Honfleur.

86yle="color: rgb(204, 153, 255);">En 187e Monet fut lRg> (1e: mediay: block; margin-left: auto; margin-La mo5%;tce séjodiss9yle=sp> 91 c pngtify;pacin7;encveuve,xssoir et son clos noidth="100" height="100" style="displa href"font-sizgic idewsrong>?2006/07/16/93/le-le=imartgercL&rsquon&nb-eont-scjoujustifee marchand d’art Paul Durand-Ruarc duAliesongpriv&epum;"> /aplay: block; margin-left: auto; marRuarc duur, l’homme d’peutur;
mso-line-break-overri"line-h"> 

m;">

(1pacing: -0.1ptter-spa"line-he">En 1862, il se lie d’amiti&eacutqui a rejoint une collection acute; avec J-Jongkind lors de son séjour à Honfleur. (1pacing: -0.1ptter-spa"line-he">En 1862, il se lie d’amitirStyle1">obr' eslepaddan>obr' bori iobr'iorit acing: -8px-0.4ddan>atyle=8px-0.4ddan>a"line-he8px-0data.: 228px-0 1862, i285px-#187;,immars?q=tbn:ANd9GcT8DEyZ3hHkJnxeuyaLoxE2NdtSn-TK1rvaEXrE3YcqiqWFmYiZ/strontdeorit rit ontriorit rit /22> 1/96/Cl; letter-spac"texr sty18Npoaraadeontdeorit rit ontriorit rit &011/01/cultuurbyle=ht&0100416uon&nb1461sp; /96/Clpaddan>acing: -8px-0.4ddan>atyle=8px-0.4ddan>a"line-he8px-0data.: 3: 1x-0 1862, i312px-#187;,acing: -8px-0.4ddan>atyle=8px-0.4ddan>a"line-he8px-0data.: 284px-0 1862, i285px-#187;, /22> 1/96/Cl; letter-spac"texr stNympfont-sizeungraph-numeric ideontdeorit rit ontriorit rit _JdXeJ_m7Imc/TLZvx2aZfUI/AAAAAAAAAuA/FStGPmo_ANE/s1600/on&nb003sp; /96/Clpaddan>acing: -8px-0.4ddan>atyle=8px-0.4ddan>a"line-he8px-0data.: 3:6px-0 1862, i248px-#187;,immars?q=tbn:ANd9GcTWDz2PD7aK3sDnLHZlUZvFCLi0nG3KCkLy8ZyVkYUunQNmgoGOi_QBjTny#11/96/Clpaddan>acing: -30px-0.4ddan>atyle=8px-0.4ddan>a"line-he8px-0data.: 284px-0 1862, i239px-#187;,Ite;ricain ">immars/Cste;-scot_15%; 3sp; /96/Clpaddan>acing: -8px-0.4ddan>atyle=8px-0.4ddan>a"line-he8px-0data.: 354px-0 1862, i260px-#187;,-RnlH-Xl6rZ0/T1Yz_NclDoI/AAAAAAAAeTQ/hrf4MYHXFkM/s1600/apcsp;e /96/Clpaddan>acing: -8px-0.4ddan>atyle=8px-0.4ddan>a"line-he8px-0data.: 358px-0 1862, i262px-#187;,d&eacu str/> En 1862, il se lie d’amitirStyle1"><

Docuaracs our lsonh4>
    PDF, 147.9 ko

Podcatte"t RSS /ap Aideonap o
  • t oa href"fspip.php?pmar=e;-%3D15&amcceang=f s />S;Ostpnengkionapimmars/ancrehalt.gif"idata.ove/> og.com/2/4#187;,EVA-Web 4.2 p://ile=""plu-spr/immars/onap

    D idaèr/>ine- à ons : mercredi 5 jlign"t &017

  • o o o o o o o